Le ministre tchèque de l'Environnement Brabec a rencontré son homologue sénégalais Abdoulaye Baldé

22/09/2015 21:08

Le 10 Septembre, le ministre Richard Brabec a rencontré Abdoulaye Baldé, ministre sénégalais de l'Environnement et du Développement durable, qui est venu en République tchèque pour une visite de quelques jours. La rencontre des ministres poursuit la signature du mémorandum sur la coopération dans le domaine de l'environnement des deux pays. Celui-ci a été signé en mai au Sénégal par le ministre adjoint de l'Environnement Vladimír Dolejský et par le ministre sénégalais Baldé.

 

Lors d'une visite durant quelque jours, la délégation sénégalaise a eu la possibilité de consulter des experts du ministère de l'Environnement et des organisations sectorielles sur des questions de foresterie, de lutte contre la déforestation, d'administration des aires protégées, d'adaptation aux changements climatiques ainsi que sur les questions d'assainissement et de remise en état. La coopération avec Sénégal pourrait être potentiellement élargie au domaine de la gestion des déchets. Au Sénégal, c'est une question actuelle. C'est pourquoi la délégation a visité, entre autres, un centre de tri des déchets à Prague. La délégation a aussi visité par exemple le jardin zoologique à Liberec, en tant qu'exemple d'un jardin zoologique en milieu urbain, ou la ville Milovice avec une démonstration de l'élevage des chevaux sauvages et du retour du bison dans la nature.

Lors de leur rencontre, les ministres Richard Brabec et Abdoulaye Baldé ont débattu des possibilités de l'élargissement du champ de la coopération existante entre les deux pays. À l'heure actuelle, la coopération consiste surtout dans le programme de conservation de l'éland de Derby occidental réalisé au Sénégal depuis 2000 par l'Université Tchèque des Sciences de la Vie à Prague (UTSV) en collaboration avec l'ONG Derbianus. Cette activité a été longtemps soutenue par le ministère de l'Environnement. En mai dernier, ces efforts, qui ont duré 15 ans, ont été confirmés par la signature du mémorandum entre les ministres de l'Environnement de la République tchèque et du Sénégal. Il s'agit d'un premier accord officiel dans le domaine de la protection de la nature entre les deux pays. En juin, le mémorandum a été complété par un contrat d'application selon lequel l'ONG Derbianus et l'UTSV sont délégués par la mise en œuvre du mémorandum du côté tchèque.

La coopération entre le Sénégal et la République tchèque dans le domaine de l'environnement date de 1996. Entre 2007 et 2009, on a réalisé, sous la gestion du ministère de l'Environnement, le projet Podpora přírodních rezervací a národních parků (Soutien aux réserves naturelles et parcs nationaux) doté d'un budget total de 6,61 millions de couronnes tchèques (CZK). Ce projet a eu pour l'objectif de soutenir la protection des ressources naturelles et le développement de l'écotourisme. Il s'est aussi focalisé sur la sensibilisation du public à l'importance de protection de la nature ainsi que sur les possibilités de l'exploitation rationnelle des ressources naturelles.