Quinze ans de projet sénégalo-tchèque de la conservation de l'éland de Derby et de la biodiversité a été confirmé par la signature du Mémorandum

25/05/2015 10:47

Les relations amicales et la cooopération mutuelle entre la République tchèque et la République du Sénégal dans la conservation de la biodiversité ont été confirmées officiellement par la signature du Mémorandum de Coopération entre les Ministères de l’Environment des deux pays. Le projet phare commun, tchéco-sénégalais, dans ce domaine est la conservation de la plus grande antilope au monde entier, l ‘éland de Derby. L’éland de Derby est une antilope en danger critique de disparition. Sa dernière population viable vit uniquement dans le parc national du Niokolo Koba et représente ainsi l’héritage national du Sénégal. Une équipe de l’Université Tchèque des Sciences de la Vie à Prague (UTSV) et de l’ONG Derbianus poursuit la recherche scientifique et la gestion d‘une population de ces antilopes en semi-captivité déjà depuis long 15 années. C’est pourquoi l’UTSV et l’ONG Derbianus vont être délégués par la mise en œuvre du Mémorandum du côté tchèque dans un avenir prévisible.

« Le Mémorandum que nous avons signé n’est pas un début d’un projet inconnu avec des partenaires inconnus, mais la confirmation du travail commun sur le terrain, dans les aires protégées, dans les réserves, aux universités. » a souligné ministre adjoint de l’Environnement Dr. Vladimír Dolejský.

Il est nécessaire de souligner les capacités de l’équipe tchèque qui, malgré l’achèvement du financement de grandes subventions a réussi à maintenir leur travail sur la gestion de l'élevage des élands de Derby et a continué à fournir ses partenaires sénégalais par son expertise et savoir-faire gratuitement.

« Nous espérons que la signature du Mémorandum sera finalement aussi récompensée pour l'équipe tchèque sous la forme d'un accès exclusif aux informations relatives à l'éland de Derby, ainsi que la recherche dans ce domaine. » a mentionné Dr. Karolína Brandlová, présidente de l'ONG Derbianus, dont les membres ont travaillé avec succès sur la conservation des élands de Derby occidental au Sénégal depuis 2000.

Le Mémorandum est signé grâce au soutien de l’Ambassade de la République tchèque prouvant ainsi la bonne volonté des États et gouvernements. Les travaux sur sa mise en œuvre, cependant, seront réalisés par ceux qui ont travaillé avec succès sur elle pendant 15 ans.

«La Direction des Parcs Nationaux du Sénégal (DPN), representé par Souleye Ndiaye, l’autorité sénégalaise chargée de la conservation de la biodiversité a déjà parcouru un long chemain avec nous pour protéger les élands de Derby. En 2013, nous avons mis en place ensemble une stratégie internationale de conservation de l’éland de Derby, soutenu par l'UICN. » a ajouté Dr. Pavla Hejcmanová, professeur de l’Université Tchèque des Sciences de la Vie à Prague.

La stratégie représente une base forte pour des projets conjoints avec la recherche scientifique sur les élands de Derby, leur monitoring par les photo-pièges dans le parc national du Niokolo Koba et avec le plan de l'année prochaine pour la réalisation de suivi télémétrique des antilopes, très exigeant mais énormément utile, qui fournira les connaissances nécessaires sur l'écologie des élands de Derby dans leur milieu naturel, ainsi que leurs mouvements et l'utilisation d’espace dans le parc.  

« Nous croyons que le programme de conservation de l'éland de Derby profitera par ces documents officiels d’appui solide et sera plus compétitif sur le plan international dans le domaine des requêtes pour des subventions internationales. » a mentionné l'un des avantages de la signature de Mémorandum représentante de l’ONG Derbianus, Dr. Pavla Jůnková Vymyslická.

Que la signature du Mémorandum aide les activités conjointes, et en particulier les antilopes.

 Communiqué de presse pour téléchargement.