Le programme de la conservation

Le programme de la conservation est constitué de trois piliers: la gestion de la population, la recherche et l’éducation. Notre équipe assure les suivis réguliers des antilopes, dont le nombre augmente constamment, et la composition favorable des troupeaux reproductifs. Pour ces buts-là, de nouveaux enclos sont construits dans les deux réserves.

 

 

 

La gestion de la population fait la base du programme de la conservation. Chaque année, il faut identifier les nouveau-nés dans chaque troupeau, grâce à leurs rayures et grâce à leur relation mère-enfant. Le suivi des relations de parenté des animaux est crucial pour la création de nouveaux troupeaux de reproduction. Ceux-ci sont composés d’animaux les moins croisés. Une fois distingués, les animaux sont transportés dans leurs nouveaux troupeaux reproductifs.

 

 

La recherche est tout d’abord focalisée sur l’écologie de l’éland de Derby et sur son comportement alimentaire. Les connaissances concernant cette espèce et ses habitudes sont très faibles. Nous avons étudié ses habitudes alimentaires dans leur habitat naturel au Parc national du Niokolo Koba, ainsi qu’en semi-captivités dans nos deux réserves. Le comportement maternel et la reproduction sont également inclus dans nos recherches.

 

 

Notre troisième outil de travail est l’éducation. La réussite à long terme dépend de la volonté des indigènes. Leur coopération et assistance sont essentielles pour pouvoir protéger les parcs et les réserves. C’est pour cela que nous organisons les programmes éducatifs pour les enfants et les séminaires pour les employés des réserves, les enseignants, ainsi que pour les villageois autour les réserves.

 

Galerie de photos: Le programme de la conservation