L’éland de Derby

L’éland de Derby (Taurotragus derbianus) est une des plus grandes et plus belles antilopes dans le monde entiers. Sa sous-espèce occidentale (T. d. derbianus) est pourtant en voie de disparition. Il reste moins de 200 individus dans la nature, précisément dans le Parc national du Niokolo Koba au Sénégal, qui représente leur dernier habitat naturel. Malheureusement, le nombre de ces majestueuses antilopes est encore en train de baisser à cause du braconnage, ainsi que la concurrence alimentaire avec le bétail.

En 2000, la Direction des parcs nationaux du Sénégal (DPNS), en coopération avec la Société pour la protection de l’environnement et de la faune (SPEFS), ont capturé quelques individus dans le Parc national du Niokolo Koba et les ont transportés en sécurité dans la Réserve Bandia. Plus de 80 individus vivent aujourd’hui en semi-captivité dans les réserves de Bandia et Fathala. 

Le programme de la conservation est géré par un groupe d’experts, de bénévoles et d’étudiants tchèques, main dans la main avec la coopération tchéco-sénégalaise. Le livre généalogique (« studbook ») est géré par Derbianus CSAW, l’Université tchèque des Sciences de la Vie à Prague, du Zoo de Prague et du SPEFS. Le programme a été plusieurs années financé par les moyens provenant de la « Coopération tchèque pour le développement » et des dotations de recherche. Le dernier grand projet, financé par le Ministère de l’environnement tchèque, s’est terminé avec succès en 2009. Actuellement, Derbianus CSAW est l’organisme principal dans la coopération tchéco-sénégalaise pour la conservation de cette antilope en voie de disparition. 

 

Galerie de photos: L’éland de Derby